Après plus de 30 années de fidélité, nous avons dû prendre la difficile résolution de changer notre lieu de répétition. Les contingences horaires qui nous étaient imposées à l’Athénée n’étaient plus compatibles avec le bon fonctionnement du groupe.

 

Après avoir visité plusieurs lieux de répétition envisageables, le choix du Conseil de chorale s’est porté sur l’Athénée provincial Jean d’Avesnes située Avenue du Gouverneur Cornez, 1 à 7000 MONS. Il est certain qu’un temps d’adaptation sera nécessaire. Le grand avantage de cette option concerne l’espace dont nous pourrons disposer, sans devoir monter d’escaliers et de manière assez autonome. L’inconvénient (qui peut aussi être un avantage), c’est que nous devrons gérer l’ouverture et la fermeture des locaux. Bernadette LAMBLIN, Bernadette GORJUP et moi-même assurerons cette mission dans un premier temps en tout cas.

 

Je vous demanderai donc de respecter au maximum les consignes que nous vous donnerons et, notamment, de ne pas vous éterniser inutilement dans le local ou sur le parking à la fin de la répétition. Cela nous permettra de fermer les locaux et les accès rapidement et de pouvoir aller soit nous désaltérer avec vous pour certain(e)s ou de rentrer à la maison. A l'exception des véhicules du Chef et de quelques choristes autorisés (mobilité réduite, transport de matériel,...), il est INTERDIT de stationner au-delà du second portail électrique. Attention, le parking n’est pas surveillé et est assez éloigné du bâtiment. Ne laissez pas d’objets de valeur à l’intérieur de vos véhicules.

 

Sur ordre des responsables du bâtiment, il a été demandé de limiter le risque d'intrusion non désirée en fermant la porte d'entrée principale du bâtiment lors de l'occupation. Au plus tard à 20h30, cette entrée sera donc fermée à clé (toujours possible de sortir). Si vous arrivez en retard pour quelque raison que ce soit, un numéro de téléphone auquel il vous suffira d'appeler pour qu'on vienne vous ouvrir, sera affiché sur la porte. N'en abusez pas ! 

 

Certaines parties du bâtiment sont sous surveillance électronique. Nous vous demandons dès lors de ne pas vous « balader » dans le bâtiment en dehors des zones occupées par la chorale.